Le Séminaire Royal de Bergara a toujours été une institution pionnière et moteur de l’innovation. Depuis au moins la fin du XVIe siècle, Bergara a toujours misé sur la modernité et l’innovation ; elle s’est toujours intéressée aux nouveautés et nouvelles idées qui circulaient en Europe afin de les connaître et de les accueillir.Cela fait maintenant quelques 250 ans, un groupe d’intellectuels curieux élabora un projet qui permit de découvrir le Wolfram à Bergara. Bien que confrontés à une crise profonde, ils constituèrent un centre d’étude et de recherche qui, deux siècles durant, aida à moderniser ce pays : le Séminaire Royal. Ce fut un effort collectif de grand espoir et travail dans lequel s’unirent de nombreuses forces et de bonnes idées.Grâce à eux et à de nombreux autres scientifiques engagés dans leur époque ont vu le jour de nouvelles connaissances et des progrès techniques qui nous ont permis de vivre mieux. Aujourd’hui plus que jamais, il faut retrouver leur esprit. L’avenir a besoin que nous collaborions tous pour développer ce vaisseau appelé innovation.

 

Le Séminaire Royal de Bergara est le berceau de la science au Pays Basque. Tout au long de l’histoire, il s’est imposé comme l’une des institutions majeures, à la fois dans le domaine de l’enseignement de qualité et dans le domaine de la recherche scientifique.

Pour l’attester, il suffit de rappeler que l’on découvrit dans ses installations un nouvel élément chimique, le wolfram ou tungstène (1783), que l’on doit également au Séminaire Royal la méthode pour rendre le platine malléable, que le premier Jardin Botanique de Guipúzcoa fut celui du Séminaire, tout comme la première collection scientifique de minéralogie, et que le premier laboratoire moderne de Chimie s’installa à Bergara. Rappelons encore que le premier observatoire météorologique se déroula au Séminaire, que la première École Industrielle pour la formation des ingénieurs fut celle de Bergara et que les premiers herbiers et premières collections zoologiques à des fins scientifiques virent le jour au sein de notre institution. Et n’oublions pas que Bergara est ville universitaire depuis 1976.