P.F. Chabaneau

À cette même époque, le Français P.-F. Chabaneau, professeur et chercheur au Séminaire Royal de Bergara, fit une autre découverte majeure. Jusque dans les années 80 du XVIIIe siècle, on attachait peu d’importance au platine ; comme on ne lui avait pas trouvé d’applications pratiques, il n’était généralement pas apprécié. Dans les mines, le platine se trouvait à côté de l’or et du diamant sous forme de poudre ou d’éponge.

Doté d’un point de fusion élevé, il était très difficile de l’obtenir à l’état pur. Chabaneau, motivé par les nombreuses possibilités d’utilisation qu’il entrevit dans le platine, mit au point une méthode simple et efficace pour éliminer les impuretés. C’est ainsi qu’il obtint au Séminaire le premier lingot fabriqué avec le corps pur et malléable de cet élément chimique.