Errekalde jauregia, Laboratorium museoaren egoitza

Le palais d’Errekalde est un édifice du XIXe siècle. À l’origine, il s’agissait d’une vieille tour médiévale qui fut rénovée au XVIe siècle pour lui donner un aspect plus grandiose. Toutefois, pendant les révoltes sociales de 1718, la maison fut en proie aux flammes au point d’être très gravement endommagée. Au cours de la seconde moitié du XVIIIe siècle, elle connut de nouveaux travaux d’amélioration, mais c’est au XIXe siècle que l’on entreprit des travaux de grande envergure dans l’édifice d’Errekalde : on voulut conférer au bâtiment un air militaire et médiéval grâce à quelques détails et ornements de construction, or ce que l’on réalisa vraiment fut un chalet romantique du XIXe siècle. Pour s’en apercevoir, il suffit de regarder la taille du palais, ses grandes et nombreuses baies et fenêtres, l’escalier et la porte d’accès, l’escalier intérieur et ses portes-fenêtres, la hauteur des espaces intérieurs, sa distribution et sa décoration, ou encore le travail de menuiserie des portes et fenêtres.

Le palais d’Errekalde fut la résidence du Comte de Peñaflorida, Directeur du Séminaire Royal de Bergara pendant quelques années du XVIIIe siècle.